Energie

Douche rapide ou lasagnes au four ? Ce que vous pouvez faire avec 1 kWh

Afin de rendre notre utilisation de l’électricité plus concrète, la RTS a comparé à quoi correspond 1 kilowattheure (kWh) dans la vie de tous les jours.

Un ménage de 4 personnes consomme en moyenne 4500 kWh par an. Mais le Conseil fédéral l’a annoncé, les Suisses désormais ne peuvent plus l’ignorer : il va falloir faire preuve de davantage de sobriété énergétique pour éviter les pénuries cet hiver. En adoptant une meilleure hygiène électrique, en multipliant les bonnes pratiques, il serait ainsi possible de gagner 5% de la facture électrique des ménages.

Pour rendre les économies possibles plus concrètes, la cellule data de la RTS a comparé à quoi correspond 1 kilowattheure (kWh), l’unité de base qui sert à mesurer la consommation et la production électrique, dans la vie de tous les jours. A la maison, au restaurant, en allant faire ses courses ou encore en prenant sa voiture électrique, de quoi peut-on bénéficier avec 1 kWh ?

Si vous possédez un ballon d’eau chaude électrique, comme c’est le cas pour environ un tiers des bâtiments en Suisse, 1 kWh vous permet de vous glisser sous une douche chaude de… 2 minutes 30 ! Votre douche est équipée d’un pommeau économique ? Vous gagnez du temps supplémentaire et pouvez vous autoriser le luxe d’une douche de 5 minutes pour le même coût électrique.

Toujours avec ce kilowattheure, il est possible, à choix, d’utiliser son fer à repasser pendant 1h, de regarder sa smart TV durant 15 h, de jouer 5 heures à la PlayStation 4, ou encore de rouler 100 kilomètres sur son vélo électrique.

L’importance des étiquettes énergétiques

« Avec cette comparaison, on s’aperçoit que l’électricité couvre un ensemble d’usages extrêmement large. Il est généralement possible pour les ménages de faire des économies énergétiques, en changeant ses habitudes et parfois en renonçant à un peu de confort. Pour les foyers en disposant, baisser son chauffage électrique d’un simple degré peut avoir un impact de 5% à 7% d’économie sur ce poste à la fin de l’année », estime Nicolas Charton, directeur du cabinet de conseils E-CUBE à Lausanne, spécialisé dans l'énergie.

Reste que près de la moitié de la consommation électrique d’un ménage se fait entre la cuisine et la salle de bain. La catégorie énergétique des appareils électroménagers, tels que le four, le réfrigérateur, le lave-linge ou encore le sèche-linge, a donc des répercussions non négligeables sur la consommation et sur les économies potentielles.

Sacen

1 kWh 1 kWh

Consommation ménage Consommation ménage