Conseil communal

Thomas Stettler et Cindy Spies

Changement au sein du Conseil communal de Courroux

Une fois n’est pas coutume, la stabilité du Conseil communal de Courroux est perturbée. En effet, une page se tourne au dicastère de la Bourgeoisie. Après 6 ans et demi passés au sein de l’Exécutif communal, Thomas Stettler tire sa révérence. L’élu au Conseil National fait le constat, après deux sessions parlementaires sous la coupole fédérale, qu’il lui devient difficile de continuer à assumer, comme il le souhaite, son mandat communal.

En politicien responsable et fidèle à ses valeurs, il fait le choix de ne pas minimiser la fonction communale et préfère, de ce fait, céder son siège de conseiller communal au 15 juillet prochain. Le maire et ses collègues de l’Exécutif, bien que regrettant cette décision, ne peuvent que s’incliner devant ce choix. 

Ils tiennent à saluer et à remercier chaleureusement Thomas Stettler pour sa précieuse collaboration et la collégialité exemplaire dont il a fait preuve tout au long de son engagement.

Les Autorités communales lui souhaitent plein succès dans la poursuite de son mandat fédéral.

C’est Madame Cindy Spies qui lui succédera au sein de l’Exécutif communal. Elle reprendra le dicastère laissé vacant par son collègue de parti. Madame Spies fêtera cette année ses 45 ans. Elle est mariée et mère de deux adolescentes. Son emploi du temps actuel est partagé entre son rôle de mère de famille, son activité de secrétaire médicale à l’Hôpital du Jura et son institut de massage. L’activité communale ne lui est pas totalement inconnue, puisqu’elle siège depuis un certain nombre d’années à la Commission d’école, dont elle assume le secrétariat.

Le Conseil communal souhaite la bienvenue à Madame Spies et se réjouit de partager avec elle les dossiers de la vie communale.